Avant la Juve, l'Atlético fait le strict minimum contre Leganés (1-0)

Posté le 09-03-2019, Source : eurosport.fr

A trois jours de son huitième de finale retour de C1 face à la Juventus, l'Atlético a fait le strict minimum en Championnat samedi, contre Leganés. Saul a inscrit le seul but des Colchoneros.
L’Atlético Madrid a rempli son contrat. Sans de nombreux titulaires habituels, les Colchoneros se sont imposés d’une courte tête face à Leganés samedi (1-0), lors de la 27e journée de Liga. Le dauphin du FC Barcelone revient provisoirement à quatre longueurs du leader catalan, qui joue à 18h30 contre le Rayo Vallecano. Surtout, les hommes de Diego Simeone peuvent préparer sereinement leur déplacement à Turin, où ils affronteront mardi la Juventus en huitièmes de finale retour de Ligue des Champions.

Diego Godin et Koke suspendus, Lucas Hernandez, Diego Costa et Filipe Luis aux soins, Thomas Lemar et Alvaro Morata sur le banc. Samedi, c’est avec sept changements par rapport au dernier onze que l’Atlético Madrid devait composer. Et les Colchoneros ont fait le boulot à leur manière : sans trembler, et avec efficacité. Les hommes de Simeone ont attendu le retour des vestiaires pour faire la différence après un premier acte bien fade. Entré en jeu à la pause – alors que Lemar avait de son côté remplacé Antoine Griezmann – Saul Niguez a transformé en deux temps un penalty obtenu par Angel Correa (1-0, 50e). Suffisant pour faire le bonheur des locaux.

L’Atlético toujours aussi solide
Thomas Partey d’une frappe déviée (52e) puis Lemar d’un superbe coup franc (61e) auraient pu faire le break dans la foulée. Mais les montants en avaient décidé autrement, tandis que Griezmann s’était mis en évidence dans le premier acte (6e, 30e), brassard de capitaine autour du bras. Le reste n’a été qu’une gestion tranquille des débats, tant Leganés était venu avec peu d’intentions. De quoi permettre à l’Atléti d’enchaîner un cinquième succès de suite sans encaisser de but toutes compétitions confondues.

S’il faudra repasser pour le spectacle, l’après-midi est parfait pour El Cholo et ses troupes, qui maintiennent la pression sur le Barça tout en économisant des forces précieuses avant le deuxième acte du choc contre la Juve. Les Pepineros, eux, rechutent après deux matchs de suite sans défaite et restent dans le ventre mou du classement, à la 13e place.

Vous aimez cet article ? Partagez :