Sterling voit triple

Posté le 09-03-2019, Source : football.fr

Raheem Sterling a marqué les trois buts de la victoire de Manchester City samedi, face à Watford (3-1, 30e journée de Premier League). L'arbitre a également joué un rôle non négligeable dans ce succès, qui appuie le rang de leader des Citizens.
Il y a les trois buts en 13 minutes de Raheem Sterling, forcément l’homme du match. Mais il y a aussi l’arbitre de ce Manchester City-Watford (3-1), qui a fait tourner la rencontre dès la reprise de la seconde période. Après une première période difficile pour les Citizens, marquée seulement par une tête à côté d’Aguero (29e), l’ouverture du score à la 46e minute aurait dû être annulée pour un hors-jeu. C’est d’ailleurs ce qu’avait signalé l’arbitre assistant, mais celui-ci a été curieusement déjugé par son chef central.
Les leaders de Premier League (sans Aymeric Laporte, resté sur le banc, ni Benjamin Mendy toujours pas sur la feuille) n’ont pas hésité à profiter de la situation pour enfoncer le clou, avec ces deux autres buts coup sur coup de Sterling pour conclure des mouvements “so City” dans la surface (3-0, 50e, 59e). Watford a justifié son statut de huitième du championnat en offrant une belle résistance à l'Etihad Stadium, récompensée par la réduction de l’écart de Deulofeu (3-1, 66e). Leroy Sané (79e) ou Gabriel Jesus (84e) auraient ensuite pu corser l’addition, mais ils ont manqué de précision.

"J'ai juste prié"
“J’ai juste prié pour qu’ils nous accordent le but, on a eu ce petit coup de chance, admet Sterling sur BT Sport. On savait qu’on devait être plus agressifs après une première période difficile. On prend match après match, on sait qu’on a des adversaires costauds pour le titre, mais on a fait notre job. Et on est aussi là en FA Cup. Match après match, celui-ci était difficile, c’est compliqué mais on est concentrés sur la victoire.” La 24e de la saison en 30 matches de Premier League, la sixième de suite.

La pression, évidemment, est sur Liverpool. Avec ce résultat et la passation de pouvoir de la semaine passée, après le nul des Reds chez leurs voisins d’Everton (0-0), Pep Guardiola et ses hommes sont certains de conserver au minimum un point d’avance (Liverpool accueille Burnley dimanche). Le début de semaine prochaine pourrait aussi compter pour la suite, avec les huitièmes de finale de Ligue des champions pour City contre Schalke (3-2 pour City à l’aller, en Allemagne) et pour Liverpool face au Bayern (0-0 à l’aller en Angleterre). Ce qui pourrait influer sur le calendrier et donc sur les gestions des effectifs. Surtout à Liverpool.

Vous aimez cet article ? Partagez :